Clinique Les Sorbiers à ISSOIRE | Puy-de-Dôme

coordonnees

Clinique Les Sorbiers à ISSOIRE | Puy-de-Dôme
16 route Saint Germain Lembron
63500 ISSOIRE
France
Voir le numéro
04 73 55 59 59

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
50
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans quelques années, en France, l'évolution démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Les aides proposées aux personnes dépendantes émanent aujourd’hui de leurs proches et de différentes prestations comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent de la présence d'un entourage familial et d’une mobilisation collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'APA sont censées sérieusement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement transmet l'intégralité des indications requises pour la bonne préparation à votre inscription.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations concernant le personnel en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure plusieurs services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.