Centre Médical Chirurgical Obstétrical (CMCO) Côte d'Opale à SAINT MARTIN BOULOGNE | Pas-de-Calais

coordonnees

Centre Médical Chirurgical Obstétrical (CMCO) Côte d'Opale à SAINT MARTIN BOULOGNE | Pas-de-Calais
Route de Desvres
62280 ST MARTIN BOULOGNE
France
Voir le numéro
03 21 99 11 11

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
10
Lits hopital jour SSR : 
4

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation significative du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien découlant des proches est susceptible de décliner à cause du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses au titre de l'APA sont censées nettement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toutefois, la part restant à la charge du bénéficiaire est fortement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement transmet l'intégralité des précisions requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Nombre de chambres simples et/ou doubles, superficie du lieu, professionnels de santé à disposition selon les soins (médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), ou encore les unités de soins spécialisées qui composent l'établissement : vous retrouverez, en détail, tous les renseignements caractéristiques de la structure.
Chaque structure spécialisée propose un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.