CMPR la Clairière à FLERS | Orne

coordonnees

CMPR la Clairière à FLERS | Orne
246 rue Jacques Prévert
61100 FLERS
France
Voir le numéro
02 33 30 77 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
42
Lits hopital jour SSR : 
25

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon les études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une croissance remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien provenant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient fortement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est directement influencée par les ressources de son foyer.

Autre prestation : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle est allouée par les services du département et embarque une partie ou l’intégralité des charges liées à l’hébergement d’une personne âgée en perte d’autonomie, si les ressources et celles de ses obligés alimentaires sont limitées.
Le Conseil départemental verse aux personnes en situation de dépendance des aides ménagères : le nombre de services attribués est cependant inégal à celui des allocataires (l’allocation personnalisée d’autonomie est par exemple perçue par 80 % des bénéficiaires de l’ASH au niveau national).

Dans l'optique de bien garantir l'entrée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, nous vous proposons, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des précisions concernant les professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure un certain nombre de services et activités aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.