Clinique d'Alençon à ALENCON | Orne

coordonnees

Clinique d'Alençon à ALENCON | Orne
62 rue Candie
61000 ALENCON
France
Voir le numéro
02 33 32 56 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
51
Lits hopital jour SSR : 
0

Si on s'appuie sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait connaître une augmentation remarquée dans les deux prochaines décennies, du fait principalement du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les seniors en perte d'autonomie peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide découlant de l’entourage familial pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie devraient fortement évoluer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut appelle à une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiens. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la part restant à la charge de la personne est fortement influencée par les entrées financières de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement adapté pour seniors. Attention toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (sur le plan nationale, environ 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches envisagez d'intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement transmet l’ensemble des indications requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Voici donc les informations importantes relatives aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous met à disposition tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant la vie quotidienne au sein de l’établissement.