Hôpital Privé Gériatrique Les Sources à NICE | Alpes-Maritimes

coordonnees

Hôpital Privé Gériatrique Les Sources à NICE | Alpes-Maritimes
Avenue des Roses
06105 NICE
France
Voir le numéro
04 92 15 40 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
59
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les dépenses relatives à l'APA devraient sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut implique une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. Par contre, la partie restant à la charge du bénéficiaire est intimement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie allocataires n’est cependant pas identique au nombre de prestations débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, également.

Afin de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches au sein d'un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Retrouvez les informations importantes liées aux spécificités de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure propose plusieurs services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.