Clinique Saint Basile à MOUGINS | Alpes-Maritimes

coordonnees

Clinique Saint Basile à MOUGINS | Alpes-Maritimes
122 avenue du Docteur Maurice Donat
06254 MOUGINS
France
Voir le numéro
04 97 16 66 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
108
Lits hopital jour SSR : 
10

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. Par ailleurs, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées nettement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie restant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, environ 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition pour vous permettre de préparer de la meilleure façon votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de caractéristique précises. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous met à disposition tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments pratiques concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.