Clinique Saint Luc à NICE | Alpes-Maritimes

coordonnees

Clinique Saint Luc à NICE | Alpes-Maritimes
42 avenue Voie Romaine
06045 NICE
France
Voir le numéro
04 92 26 15 15

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
43
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Si on se base sur les rapports de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait croître dans les 20 prochaines années, du fait particulièrement du vieillissement de la population française. Même sion constate que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 aujourd’hui.
Les aides apportées aux personnes en perte d'autonomie émanent de nos jours de leurs proches et de différentes offres comme l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles bénéficient d'un accompagnement familial et d’une aide collective.

L'association de ces deux types d'aides, est en passe de attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne dépendante devrait notablement diminuer, allégeant par conséquent l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, amenées à être modifiées, et dépendront principalement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie restant au dépens de la personne est directement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Concernant les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de prestations accordées n'est pas le même que le nombre de bénéficiaires : en France, près de 80 % des personnes bénéficiant de l’ASH touchent également l’APA.

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des informations disponibles pour vous permettre de préparer parfaitement votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant présent dans l'établissement selon les soins proposés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments pratiques concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.