Pôle Antibes Saint Jean à ANTIBES | Alpes-Maritimes

coordonnees

Pôle Antibes Saint Jean  à ANTIBES | Alpes-Maritimes
2160 avenue Jean Michard Pelissier
06600 ANTIBES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
115
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de 400 000 personnes d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. En effet, l'assistance découlant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. De plus, les dépenses incombant à l'APA devraient foncièrement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut requiert une assistance pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de revenus. Par contre, la partie restant à la charge de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Découvrez sur cette fiche l'ensemble des informations disponibles pour vous aider à aborder de la meilleure manière votre arrivée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un établissement spécialisé.
Chaque établissement a des spécificités dédiées. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins apportés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à toutes vos questions à propose de la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.