Clinique Saint Dominique à NICE | Alpes-Maritimes

coordonnees

Clinique Saint Dominique à NICE | Alpes-Maritimes
18 avenue Henry Dunant
06100 NICE
France
Voir le numéro
04 92 07 57 57

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
82
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Selon les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie est censé augmenter dans les 20 prochaines années, en raison particulièrement du vieillissement de la population française. Même sion constate que la durée de vie moyenne en en situation de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance découlant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais relatifs à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient nettement évoluer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation demande une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Par contre, la part restant à la charge du bénéficiaire est intimement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop faibles. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, près de 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH se voient obtenir également l’APA).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche transmet l'intégralité des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre entrée.
Retrouvez les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations concernant le personnel en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.