Clinique Oxford à CANNES | Alpes-Maritimes

coordonnees

Clinique Oxford à CANNES | Alpes-Maritimes
33 boulevard d'Oxford
06400 CANNES
France
Voir le numéro
0826 200 210

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
153
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population se traduira par une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en la mutualisation de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement évoluer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont la situation nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toutefois, la part restant à la charge de la personne est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Autre aide : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle est versée par les services départementaux et prend en charge tout ou partie des frais liés au logement d’une personne en perte d’autonomie, si les ressources et celles de ses obligés alimentaires sont limitées.
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

En vue de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos parents proches au sein d'une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de caractéristique dédiées. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez également connaissance du personnel soignant évoluant dans la structure selon les soins apportés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement propose plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.