Fraternité de l'Hermitage à AUTRECHES | Oise

coordonnees

Fraternité de l'Hermitage à AUTRECHES | Oise
17 rue de l'Hermitage
60350 AUTRECHES
France
Voir le numéro
03 44 42 18 33

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
8
Lits hopital jour SSR : 
0

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait croître dans les 20 prochaines années, compte tenu principalement du vieillissement de la population en France. Même sion constate que la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin de renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, le soutien émanant des proches est susceptible de décliner compte tenu du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre conséquent de seniors dépendants. En outre, les dépenses incombant à l'APA sont censées fortement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation implique une assistance pour réaliser les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas soumise à modalités de ressources. Toujours est-il, la part demeurant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide permet au bénéficiaire d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez dans cette catégorie, toutes les informations disponibles afin de vous aider à anticiper votre entrée ou celle d’un de vos parents dans une structure spécialisée.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans la structure selon les soins proposés : médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose un certain nombre de services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos questions.