Polyclinique Saint Come à COMPIEGNE | Oise

coordonnees

Polyclinique Saint Come à COMPIEGNE | Oise
7 rue Jean Jacques Bernard
60200 COMPIEGNE
France
Voir le numéro
03 44 92 43 43

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
26
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans un avenir proche, en France, le vieillissement démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour assurer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, s’apprête à faire constater une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante est voué à sensiblement diminuer, allégeant alors l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, amenées à évoluer, et dépendront principalement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. Par contre, la part demeurant à la charge de la personne est intimement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont limitées. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'intégralité des précisions que nous avons afin de vous aider à anticiper votre entrée ou celle d’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations pratiques liées aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations à propos des praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure assure quelques services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos interrogations.