Hôpital Jean Baptiste Caron à CREVECOEUR LE GRAND | Oise

coordonnees

Hôpital Jean Baptiste Caron à CREVECOEUR LE GRAND | Oise
18 place de l'Hôtel de Ville
60360 CREVECOEUR LE GRAND
France
Voir le numéro
03 44 13 36 36

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR : 
0

Selon les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait connaître une augmentation remarquable dans les deux prochaines décennies, compte tenu principalement du vieillissement de la population française. En supposant que la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes d'ici 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. De plus, les frais au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de ressources. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est directement influencée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide financière permet à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Retrouvez sur cette fiche, l'intégralité des informations disponibles avec pour objectif de vous aider à anticiper votre entrée ou celle d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Sont donc énoncées ici les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des informations concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous met à disposition l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.