Groupe Hospitalier Public du Sud de l'Oise à SENLIS | Oise

coordonnees

Groupe Hospitalier Public du Sud de l'Oise à SENLIS | Oise
Avenue du Docteur Paul Rougé
60309 SENLIS
France
Voir le numéro
03 44 21 70 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
25
Lits hopital jour SSR : 
7

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent compter sur l’association de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien provenant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement évoluer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de revenus. Toujours est-il, la part restant à la charge du bénéficiaire est intimement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (sur le plan nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations disponibles afin de vous aider dans la préparation de votre entrée ou celle d’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Voici donc les informations pratiques liées aux spécificités de la structure. Découvrez aussi les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Nous vous apportons enfin des détails concernant les praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et d’activités dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à vos questions concernant la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.