Groupe Hospitalier Loos Haubourdin à LOOS | Nord

coordonnees

Groupe Hospitalier Loos Haubourdin à LOOS | Nord
20 rue Henri Barbusse
59374 LOOS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
90
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si l'espérance de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de de moitié plus d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
La prise en charge des personnes dépendantes dépend de 2 types de soutien : l'implication émanant de l’entourage familial, mais aussi l'entraide collective qui se traduit par des prestations comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement évoluer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut demande une aide pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de revenus. En revanche, la part restant au dépens du bénéficiaire est directement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH se voient obtenir également l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des spécificités propres. Découvrez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans l'établissement selon les soins apportés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les informations utiles concernant le quotidien de l’établissement.