Centre Hospitalier Lemire à SAINT AVOLD | Moselle

coordonnees

Centre Hospitalier Lemire à SAINT AVOLD | Moselle
7 rue Lemire
57501 ST AVOLD
France
Voir le numéro
03 87 29 50 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
52
Lits hopital jour SSR : 
10

Si on s'appuie sur les rapports de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie est censé connaître une augmentation remarquable dans les 20 prochaines années, compte tenu principalement du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se stabilise, 1 200 000 personnes seront dépendantes d'ici 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l'assistance provenant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient fortement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toutefois, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Découvrez sur cette fiche tous les renseignements disponibles pour vous permettre d'anticiper de la meilleure façon votre entrée ou celle de l’un de vos proches dans un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Types de soins dispensés, présence ou non d’unités de soins spécialisées, différents types de professionnels de santé présents (médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), nombre de lits, mais aussi nombre, superficie et types de chambres(doubles ou simples) disponibles : informez-vous sur l’ensemble des informations pratiques associées à chaque structure.
Chaque structure spécialisée assure quelques services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos interrogations.