Centre Korn er Houët à COLPO | Morbihan

coordonnees

Centre Korn er Houët à COLPO | Morbihan
Domaine de Korn-Er-Houet
56390 COLPO
France
Voir le numéro
02 97 66 32 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

E.S.P.I.C

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
93
Lits hopital jour SSR : 
0

Listes des événements

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France lors des vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une croissance significative du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien familial, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. En outre, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées sérieusement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. Toujours est-il, la part demeurant à la charge de la personne est intimement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’APA).

Dans l'optique de bien préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans une structure spécialisée, voici, sur cette fiche, l'ensemble des informations importantes, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments pratiques concernant la vie quotidienne de l’établissement.