Hôpital Alfred Brard à GUEMENE SUR SCORFF | Morbihan

coordonnees

Hôpital Alfred Brard à GUEMENE SUR SCORFF | Morbihan
Rue Emile Mazé
56160 GUEMENE SUR SCORFF
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
29
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : bien que l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 50% d’ici à 2040, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien découlant des proches est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses incombant à l'APA pourraient foncièrement croître, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toujours est-il, la part restant à la charge de la personne est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Accédez à sur cette fiche établissement tous les renseignements disponibles afin de préparer idéalement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos des professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos préférences, Essentiel Autonomie vous met à disposition tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès à l’établissement, découvrez les éléments pratiques concernant le quotidien au sein de l’établissement.