Centre Hospitalier Bretagne Atlantique - Hôpital Le Pratel à AURAY | Morbihan

coordonnees

Centre Hospitalier Bretagne Atlantique - Hôpital Le Pratel à AURAY | Morbihan
2 rue Pratel
56400 AURAY
France
Voir le numéro
02 97 01 41 41

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
77
Lits hopital jour SSR : 
5

Listes des événements

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées dépendantes devrait croître dans les deux prochaines décennies, du fait notamment du vieillissement de la population française. Même si la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 actuellement.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l’association de deux dynamiques pour assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par différentes pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées sérieusement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale attribuée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut implique une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toujours est-il, la part restant au dépens de la personne est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure spécialisée pour seniors. Une remarque cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Pour mieux garantir l’arrivée de l’un de vos parents proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si disponibles.
Capacité de couchage, superficie du lieu, professionnels de santé présents selon la nature des soins (médecins, aides soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), ou encore les unités de soins spécialisées faisant partie de la structure : vous retrouvereztous les renseignements importants sur la structure médicalisée.
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments utiles concernant la vie quotidienne au sein et à proximité de l’établissement.