Centre Hospitalier Saint Charles à COMMERCY | Meuse

coordonnees

Centre Hospitalier Saint Charles à COMMERCY | Meuse
1 rue Henri Garnier
55205 COMMERCY
France
Voir le numéro
03 29 91 63 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France au cours des deux prochaines décennies, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une croissance significative du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Les aides apportées aux personnes en situation de dépendance émanent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de diverses offres telles que l'APA. Elles bénéficient d’une solidarité familiale et d’une aide collective.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à connaître une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior dépendant est voué à notablement décliner, amoindrissant ainsi le poids de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, amenées à évoluer, et relèveront particulièrement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont le statut nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. Par contre, la partie restant au dépens de la personne est fortement impactée par les revenus de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Une remarque toutefois, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement touchent aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche établissement, l'intégralité des précisions que nous avons dans l'optique de vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos proches dans une structure spécialisée.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations concernant les professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement propose quelques services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.