Maison Hospitalière St Charles à NANCY | Meurthe-et-Moselle

coordonnees

Maison Hospitalière St Charles à NANCY | Meurthe-et-Moselle
56 rue des Quatre Eglises
54000 NANCY
France
Voir le numéro
03 83 17 58 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
50
Lits hopital jour SSR : 
0

Listes des événements

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de la croissance que pourrait bien connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une croissance perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide émanant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses relatives à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient nettement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont la situation nécessite une assistance pour réaliser les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de ressources. Toutefois, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Attention cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche transmet l'intégralité des précisions requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques liées aux caractéristiques de la structure. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des précisions à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quelles sont les prestations proposées en termes de maintien du lien social et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie tente de répondre à toutes vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.