Centre Hospitalier Pompey-Lay Saint Christophe à POMPEY | Meurthe-et-Moselle

coordonnees

Centre Hospitalier Pompey-Lay Saint Christophe à POMPEY | Meurthe-et-Moselle
3 rue de L'Avant Garde
54430 POMPEY
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une accélération significative du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur la mutualisation de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, le soutien découlant de l’entourage familial pourrait décliner à cause du nombre trop restreint d'aidants vis-à-vis du nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient sérieusement changer, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont le statut implique une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part restant au dépens du bénéficiaire est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Il existe ensuite une aide vouée à financer l’accueil en établissement spécialisé pour personnes dépendantes, si les revenus de la personne concernée et de ses parents ou enfants sont limitées : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), aide qui peut faire l’objet d’un recours sur succession.
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Dans l'optique de bien garantir l'intégration de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux caractéristiques de la structure. Sont aussi proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant le personnel en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure quelques services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.