Centre Hospitalier d'Evron à EVRON | Mayenne

coordonnees

Centre Hospitalier d'Evron à EVRON | Mayenne
4 rue de La Libération
53602 EVRON
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
35
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon les études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France pendant les vingt prochaines années, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une croissance perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, est en passe de attester d' une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante devrait sensiblement diminuer, allégeant ainsi l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, vouées à évoluer, et dépendront essentiellement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes sexagénaires et plus en état de dépendance et dont le statut implique une assistance pour accomplir les actes essentiels du quotidien. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. En revanche, la partie restant au dépens du bénéficiaire est intimement influencée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’allocation personnalisée d’autonomie).

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous aider à préparer idéalement votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Découvrez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez également connaissance du personnel médical présent dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en termes de maintien du lien social et de loisirs dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à vos questions concernant la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.