Clinique de La Compassion à LANGRES | Haute-Marne

coordonnees

Clinique de La Compassion à LANGRES | Haute-Marne
8 rue de La Charité
52200 LANGRES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
15
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées dépendantes : même si la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accentuer de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l'assistance provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre insuffisant d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de seniors dépendants. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie devraient sérieusement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. En revanche, la part restant au dépens de la personne est intimement impactée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources ne sont pas suffisantes. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des indications requises pour la bonne préparation à votre entrée.
Types de soins dispensés, existence d’unités de soins spécialisées, interventions de professionnels de santé présents (médecins, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue), capacités de couchages, mais aussi nombre, superficie et types de chambres proposés : informez-vous sur l’ensemble des informations pratiques relatives à chaque établissement.
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et d’activités dans les différents établissements ? Essentiel Autonomie répond à vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de locomotion et le plan d'accès à l’établissement.