Hôpital Saint Charles à WASSY | Haute-Marne

coordonnees

Hôpital Saint Charles à WASSY | Haute-Marne
4 rue du Général de Gaulle
52550 WASSY
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population mènera à une augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 400 000 personnes d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
La bonne prise en charge des personnes en perte d'autonomie relève des actions mutuelles des proches et des aidants, dans ce que l’on peut qualifier de solidarité familiale. Mais aussi d’une solidarité collective qui se matérialise par l'attribution d'aides, telles que l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, l'assistance provenant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient foncièrement évoluer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes âgées de soixante ans et plus en état de dépendance et dont la situation nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. Par contre, la part restant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le Conseil départemental, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche tous les renseignements à votre disposition pour vous permettre d'aborder parfaitement votre entrée ou celle de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de spécificités dédiées. Découvrez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant le quotidien au sein de l’établissement.