Hôpital Sébastopol - CHU de Reims à REIMS | Marne

coordonnees

Hôpital Sébastopol - CHU de Reims à REIMS | Marne
48 rue de Sébastopol
51090 REIMS
France
Voir le numéro
03 26 78 78 78

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
214
Lits hopital jour SSR : 
16

Listes des événements

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que la durée de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait augmenter de 50% d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les frais au titre de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) pourraient fortement croître, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental versée aux personnes sexagénaires et plus en état de perte d’autonomie et dont le statut nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de ressources. Toutefois, la part demeurant au dépens de la personne est directement influencée par les ressources de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, également.

De manière à bien préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Nombre de chambres simples et/ou doubles, superficie du lieu, professionnels de santé présents selon les soins (médecins, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), ou encore les unités de soins spécialisées qui composent l'établissement : vous retrouvereztous les renseignements caractéristiques de la structure médicalisée.
Chaque établissement propose un certain nombre de services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.