Centre Hospitalier de l'Estran à PONTORSON | Manche

coordonnees

Centre Hospitalier de l'Estran à PONTORSON | Manche
7 rue de Villecherel
50170 PONTORSON
France
Voir le numéro
02 33 60 73 03

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
24
Lits hopital jour SSR : 
0

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, d'après aux études de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France lors des deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance remarquable du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle on associe vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance dépend de deux éléments : l’aide en provenance des parents ou enfants, mais aussi la cohésion collective qui s'apparente à des solutions comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie) par exemple.

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, s’apprête à faire constater une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée en situation de dépendance devrait considérablement diminuer, réduisant par conséquent l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, destinées à changer, et relèveront principalement de ses conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère prestation locale réservée aux seniors de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, avec l'aide de cette allocation, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’allocation personnalisée d’autonomie n’est pas versée selon des pensions de la personne âgée, il reste tout de même à acquitter une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Afin de mieux préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel soignant évoluant dans la structure selon les soins proposés : aides-soignant(e)s, infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement propose quelques services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.