Hôpital Jean Gasté à VILLEDIEU LES POELES | Manche

coordonnees

Hôpital Jean Gasté  | Manche
12 rue Jean Gasté
50800 VILLEDIEU LES POELES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
8
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de la croissance que devrait connaître la population française pendant les deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance remarquable du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent compter sur l’association de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et l’aide des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l'assistance découlant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre croissant de seniors dépendants. En outre, les frais relatifs à l'APA pourraient foncièrement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation demande une aide pour effectuer les actes essentiels quotidiens. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de revenus. Toujours est-il, la partie restant au dépens de la personne est directement impactée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, voici, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Découvrez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans la structure selon les soins proposés : infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé assure plusieurs services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs visant à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos requêtes.