Centre Hospitalier Intercommunal Lys Hyrôme à VIHIERS | Maine-et-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier Intercommunal Lys Hyrôme  | Maine-et-Loire
70 rue Nationale
49310 VIHIERS
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait augmenter dans les 20 prochaines années, en raison particulièrement du vieillissement de la population française. Même si la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, alors qu’elles sont 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux forces actives afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La mutualisation de ces deux moyens d'assistance, s’apprête à faire constater une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée dépendante est voué à sensiblement diminuer, réduisant par conséquent l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles également, amenées à changer, et dépendront principalement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale prestation au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la partie restant à la charge du bénéficiaire est fortement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop faibles. Cette aide financière permet au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Toutefois, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est cependant pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont recours à l’APA, de même.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche propose l'intégralité des informations requises pour la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement a des spécificités propres. Retrouvez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez aussi connaissance du personnel évoluant dans l'établissement selon les soins proposés : infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose quelques services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à vos questions.