Etablissement de soins de suite Beauséjour à MERCUES | Lot

coordonnees

Etablissement de soins de suite Beauséjour à MERCUES | Lot
212 rue Comté de Mosbourg
46090 MERCUES
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
42
Lits hopital jour SSR

Découvrez également

Découvrez également

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la population française pendant les vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération perceptible du nombre de personnes dépendantes liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent se reposer sur l’association de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, représentée par différentes pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, le soutien découlant des proches est susceptible de décliner à cause du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement évoluer, en fonction des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la première ressource départementale destinée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, considérées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas allouée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste encore à verser une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Il demeure aussi une aide destinée à soutenir financièrement l’accueil en établissement spécialisé pour personnes dépendantes, si les revenus de la personne en question et de ses parents ou enfants sont insuffisantes : l’aide sociale à l’hébergement (ASH), assistance qui peut faire l’objet d’un recours sur succession.
Parmi les aides ménagères reversées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes bénéficiaires n’est cependant pas identique au nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’APA, également.

Accédez à sur cette fiche établissement l'ensemble des informations disponibles afin de préparer de la meilleure manière votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Sont donc énoncées ici les informations importantes relatives aux caractéristiques de la structure. Sont aussi proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations concernant les praticiens en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement assure un certain nombre de services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos requêtes.