Hôpital Pierre Delaroche à CLISSON | Loire-Atlantique

coordonnees

Hôpital Pierre Delaroche à CLISSON | Loire-Atlantique
5 rue Pasteur
44191 CLISSON
France
Voir le numéro
02 40 80 19 19

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
40
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Selon les rapports de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie devrait augmenter dans les 20 prochaines années, compte tenu notamment du vieillissement de la population française. Même sion constate que la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise, 1 200 000 personnes seront dépendantes à l’horizon 2040, alors qu’elles sont - seulement - 800 000 aujourd’hui.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance de la famille, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par différentes pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. En outre, les dépenses relatives à l'APA sont censées nettement changer, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiens. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toutefois, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement répercuté par les revenus de son foyer.

Autre allocation remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Attention toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement dispose de l’ensemble des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Sont donc énoncées ici les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des informations à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Selon vos recherches, Essentiel Autonomie vous met à disposition l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès à l’établissement, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein et à proximité de l’établissement.