Centre Hospitalier d'Yssingeaux à YSSINGEAUX | Haute-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier d'Yssingeaux à YSSINGEAUX | Haute-Loire
20 avenue de la Marne
43268 YSSINGEAUX
France
Voir le numéro
04 71 65 77 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
15
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une accélération perceptible du nombre de personnes en perte d'autonomie à laquelle on associe vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, l’aide provenant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre grandissant de seniors dépendants. Par ailleurs, les dépenses relatives à l'APA pourraient nettement changer, selon les modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide financière au niveau départemental allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de revenus. En revanche, la part demeurant à la charge de la personne est intimement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide financière donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession.
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires obtenant l’ASH touchent également l’allocation personnalisée d’autonomie).

De manière à bien préparer et anticiper l’arrivée de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, vous trouverez, sur cette fiche établissement, toutes les informations essentielles, si disponibles.
Chaque établissement a des spécificités précises. Retrouvez premièrement des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans la structure selon les soins dispensés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque structure assure plusieurs services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.