Centre Hospitalier de Brioude à BRIOUDE | Haute-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier de Brioude à BRIOUDE | Haute-Loire
Rue Michel de l'Hospital
43100 BRIOUDE
France
Voir le numéro
04 71 50 99 99

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie au rapport de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France pendant les deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une croissance remarquable du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
La bonne prise en charge des personnes en situation de dépendance dépend des actions mutuelles des familles et des professionnels aidants, dans ce que l’on peut définir comme solidarité familiale. Mais égelement d’une solidarité collective qui se formalise par l'attribution d'aides, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien découlant des proches pourrait diminuer en raison du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre croissant de personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées sérieusement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation demande une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la partie demeurant à la charge du bénéficiaire est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est assujettie à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants attribués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (à l’échelle nationale, en moyenne 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement touchent également l’APA).

Vous ou l’un de vos proches souhaitez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche établissement dispose de l'intégralité des informations requises pour la bonne préparation à votre inscription.
Nombre de chambres simples et/ou doubles, superficie du lieu, professionnels de santé présents selon les soins (médecins, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue), ou encore les unités de soins spécialisées qui composent la structure : vous retrouvereztous les renseignements caractéristiques de l’établissement.
Selon vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations pratiques concernant le quotidien au sein de l’établissement.