Centre Hospitalier du Pays de Gier - Pôle Gériatrique à SAINT CHAMOND | Loire

coordonnees

Centre Hospitalier du Pays de Gier - Pôle Gériatrique à SAINT CHAMOND | Loire
19 rue Laurent Charles
42207 ST CHAMOND
France
Voir le numéro
04 77 31 15 15

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
25
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie aux études de l’INSEE, de l’évolution que devrait connaître la France au cours des deux prochaines décennies, si l'espérance de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une accélération remarquable du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes dépendantes peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques pour assurer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et la présence des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. De plus, les dépenses relatives à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées nettement changer, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de dépendance et dont le statut requiert une assistance pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas assujettie à conditions de revenus. Toutefois, la part restant à la charge du bénéficiaire est directement impactée par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont trop limitées. Cette aide permet au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes allouées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères accordées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (en France, en moyenne 80 % des allocataires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche dispose de l'intégralité des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez premièrement des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel médical évoluant dans la structure selon les soins proposés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en termes de vie sociale et d’activités dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à vos questions concernant la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs, les moyens de transport et le plan d'accès à l’établissement.