Centre Hospitalier de Pelussin à PELUSSIN | Loire

coordonnees

Centre Hospitalier de Pelussin à PELUSSIN | Loire
1 place Abbé Vincent
42410 PELUSSIN
France
Voir le numéro
04 74 87 50 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
28
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accélérer de 400 000 personnes d’ici à 2040, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
La prise en charge des personnes dépendantes est caractérisée par deux éléments : l'implication venant de l’entourage familial, mais également la cohésion collective qui se traduit par des solutions telles que l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. En effet, l’aide provenant de l’entourage familial est susceptible de décliner à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient sérieusement croître, en fonction des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide financière départementale versée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut requiert une assistance pour effectuer les actes essentiels du quotidien. Cette aide financière n’est pas assujettie à conditions de revenus. En revanche, la part demeurant au dépens du bénéficiaire est intimement répercuté par les ressources de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le Conseil départemental, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas le même que le nombre de prestations reversées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

En vue de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Retrouvez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel soignant évoluant dans l'établissement selon les soins dispensés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
En fonction de vos préférences, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, restauration, moyens d’accès à l’établissement, découvrez les éléments utiles concernant la vie au sein et à proximité de l’établissement.