Centre Hospitalier de Chazelles sur Lyon à CHAZELLES SUR LYON | Loire

coordonnees

Centre Hospitalier de Chazelles sur Lyon à CHAZELLES SUR LYON | Loire
5 rue de l'Hôpital
42140 CHAZELLES SUR LYON
France
Voir le numéro
04 77 36 80 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
24
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France conduira à un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de de moitié plus d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux dynamiques pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l’aide des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Assurément, le soutien découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées foncièrement croître, en proportion des conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation implique une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toujours est-il, la partie demeurant au dépens de la personne est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Cependant, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne décédée).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le budget alloué ne concorde pas entièrement au nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

De manière à mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches au sein d'un établissement spécialisé, nous vous proposons, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Catégories de soins dispensés, présence ou non d’unités de soins spécialisées, différents types de professionnels de santé sur place (médecins, aides soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue), capacités de couchages, mais aussi nombre, superficie et types de chambres(doubles ou simples) disponibles : informez-vous sur l’ensemble des informations pratiques relatives à chaque structure.
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous informe sur l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l’établissement, découvrez les informations utiles concernant le quotidien de l’établissement.