Korian Montpribat à MONTFORT EN CHALOSSE | Landes

coordonnees

Korian Montpribat à MONTFORT EN CHALOSSE | Landes
1444 Chemin Aliénor d'Aquitaine
40380 MONTFORT EN CHALOSSE
France
Voir le numéro
05 58 98 60 28

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
85
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans une vingtaine d'années, le vieillissement de la population française conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de de moitié plus d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Les aides apportées aux personnes en perte d'autonomie émanent de nos jours de leurs proches et de différentes solutions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles disposent d’une assistance familiale et d’une solidarité collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l'assistance provenant des proches est susceptible de décliner en raison du nombre trop restreint d'aidants par rapport au nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. En outre, les frais relatifs à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) sont censées nettement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental reversée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette assistance n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toutefois, la partie restant au dépens de la personne est fortement répercuté par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs ressources sont faibles. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des bénéficiaires percevant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir également l’APA).

En vue de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche, toutes les informations essentielles, si elles sont disponibles.
Retrouvez les informations importantes liées aux caractéristiques de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des précisions concernant le personnel en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure quelques services et prestations aux locataires. Restauration, animations, activités et loisirs visant à maintenir le lien social, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.