Hôpital Pierre Groues à BARCELONNETTE | Alpes-de-Haute-Provence

coordonnees

Hôpital Pierre Groues à BARCELONNETTE | Alpes-de-Haute-Provence
8 rue Maurin
04400 BARCELONNETTE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
10
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique se traduira par une augmentation du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : bien que l'espérance de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de de moitié plus d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, selon l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en situation de dépendance peuvent compter sur l'impulsion de deux dynamiques afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, l’aide émanant de l’entourage familial est susceptible de décliner en raison du nombre insuffisant de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de seniors en situation de dépendance. En outre, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient foncièrement croître, en fonction des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première prestation départementale attribuée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont le statut demande une assistance pour effectuer les actes essentiels quotidiennement. Cette aide financière n’est pas soumise à conditions de ressources. Toujours est-il, la part demeurant à la charge de la personne est intimement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en perte d’autonomie comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour personnes âgées. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le Conseil départemental, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre de bénéficiaires (en France, près de 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH touchent également l’APA).

Retrouvez sur cette fiche établissement, toutes les informations que nous avons afin de vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un établissement spécialisé.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations à propos des professionnels de santé en place, selon les soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure plusieurs services et activités aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos interrogations.