Hôpital Dieudonné Collomp à BANON | Alpes-de-Haute-Provence

coordonnees

Hôpital Dieudonné Collomp à BANON | Alpes-de-Haute-Provence
Route de Forcalquier
04150 BANON
France
Voir le numéro
04 92 73 21 00

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
20
Lits hopital jour SSR : 
0

Dans quelques années, le vieillissement démographique en France mènera à une hausse du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : si l'espérance de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé se renforcer de de moitié plus d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
La prise en charge des personnes de la dépendance dépend de deux types de soutien : l'implication venant de la famille, mais également l'entraide collective qui se traduit par des solutions comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

L'association de ces deux types d'aides, va attester d' une mutation importante dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne en situation de dépendance devrait notablement décliner, allégeant par conséquent l'influence de la solidarité familiale. Côté aides, les frais liés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, destinées à évoluer, et résulteront essentiellement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide départementale reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de dépendance et dont la situation demande une aide pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette aide financière n’est pas soumise à modalités de revenus. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est intimement répercuté par les entrées financières de son foyer.

Les personnes âgées dépendantes et leurs proches peuvent aussi bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont insuffisants. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre de bénéficiaires (sur le plan nationale, environ 80 % des bénéficiaires percevant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée, nous vous proposons, sur cette fiche, toutes les informations importantes, si elles sont disponibles.
Chaque établissement a des caractéristique précises. Retrouvez tout d’abord des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel présent dans la structure selon les soins apportés : infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quelles sont les prestations proposées en matière de maintien du lien social et de loisirs dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie tente de répondre à vos questions à propose de la restauration proposée, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.