Centre Hospitalier de Loches à LOCHES | Indre-et-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier de Loches à LOCHES | Indre-et-Loire
1 rue du Docteur Martinais
37600 LOCHES
France
Voir le numéro
02 47 91 33 33

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
30
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées en perte d'autonomie aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il est question, selon les études de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France lors des deux prochaines décennies, si la durée de vie moyenne en situation de dépendance reste stable. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
Les aides proposées aux personnes en situation de dépendance proviennent aujourd’hui de leurs proches respectifs et de diverses offres comme l'APA. Elles bénéficient à la fois d’une assistance familiale et d’une mobilisation collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans les années à venir. Effectivement, l’aide provenant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient sérieusement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale versée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une assistance pour réaliser les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas soumise à conditions de revenus. En revanche, la part demeurant au dépens de la personne est intimement impactée par les revenus de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent également bénéficier de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont faibles. Cette aide donne la possibilité à la personne concernée d'obtenir une place dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants alloués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est toutefois pas le même que le nombre d'aides attribuées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, de même.

Afin de mieux préparer et anticiper l'intégration de l’un de vos parents proches dans un établissement spécialisé, vous trouverez, sur cette fiche établissement, toutes les informations importantes, si disponibles.
Sont donc énoncées ici les informations importantes liées aux spécificités de l’établissement. Sont également proposées les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos des praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous met à disposition l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour aller à l’établissement, découvrez les éléments pratiques concernant le quotidien au sein de l’établissement.