Centre Hospitalier du Chinonais à SAINT BENOIT LA FORET | Indre-et-Loire

coordonnees

Centre Hospitalier du Chinonais à SAINT BENOIT LA FORET | Indre-et-Loire
Route départementale 751
37500 ST BENOIT LA FORET
France
Voir le numéro
02 47 93 75 15

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
70
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Dans quelques années, en France, le vieillissement démographique conduira à une hausse du nombre de personnes âgées dépendantes : si l'espérance de vie moyenne de la population justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes devrait se renforcer de de moitié plus d’ici deux décennies, atteignant 1 200 000 de personnes, d’après l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l’aide émanant de l’entourage familial pourrait décliner compte tenu du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre croissant de personnes âgées en situation de dépendance. En outre, les dépenses au titre de l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de dépendance et dont la situation implique une aide pour accomplir les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Toutefois, la partie restant à la charge de la personne est intimement impactée par les revenus de son foyer.

Autre aide financière notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes dépendantes comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus facile une entrée dans une structure pour personnes âgées. Une remarque cependant, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères versées par le département, le nombre de personnes en perte d’autonomie bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l’ASH ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche établissement l’ensemble des informations prendre en compte afin de préparer au mieux votre intégration ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de spécificités propres. Retrouvez tout d’abord des indications utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, ainsi que le type de soin spécialisé dispensé. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins apportés : aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Quels sont les services et activités proposés en matière de maintien du lien social et d’activités dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie apporte des réponses à vos questions à propose de la restauration, les animations et activités dispensées, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.