Hôpital Ermitage - CHU de Tours à TOURS | Indre-et-Loire

coordonnees

Hôpital Ermitage - CHU de Tours à TOURS | Indre-et-Loire
2 allée Gaston Pagès
37100 TOURS
France
Voir le numéro
02 47 47 47 47

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
96
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

De 800 000 personnes âgées dépendantes aujourd’hui à 1 200 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française au cours des vingt prochaines années, si la durée de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une augmentation significative du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Les aides proposées aux personnes en perte d'autonomie résultent de nos jours de leurs proches respectifs et de diverses prestations comme l'APA. Elles disposent d’une assistance familiale et d’une aide collective.

La combinaison de ces deux forces, s’apprête à attester d' un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par personne âgée en situation de dépendance devrait notablement diminuer, allégeant ainsi l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les frais associés à l’allocation personnalisée d’autonomie seront, elles aussi, amenées à évoluer, et résulteront particulièrement de ses conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la première aide départementale allouée aux personnes âgées de 60 ans et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation demande une assistance pour accomplir les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à conditions de ressources. En revanche, la partie demeurant à la charge de la personne est intimement influencée par les ressources de son foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de faciliter une entrée dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Une remarque cependant, l’ASH peut entraîner un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes allouées à une personne décédée).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne concorde pas totalement au nombre de bénéficiaires (en France, en moyenne 80 % des allocataires obtenant l’ASH se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Accédez à sur cette fiche établissement tous les renseignements disponibles pour vous aider à préparer au mieux votre arrivée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement a des caractéristiques propres. Découvrez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins proposés : infirmières, kinésithérapeute, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure assure quelques services et activités aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs visant à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos requêtes.