Centre Hospitalier de Châtillon sur Indre à CHATILLON SUR INDRE | Indre

coordonnees

Centre Hospitalier de Châtillon sur Indre à CHATILLON SUR INDRE | Indre
13 avenue de Verdun
36700 CHATILLON SUR INDRE
France
Voir le numéro
02 54 02 33 33

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
35
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, si l'on se fie l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en état de dépendance se stabilise. Une augmentation remarquable du nombre de personnes dépendantes à laquelle peut associer le vieillissement de la population.
La prise en charge des personnes de la dépendance dépend de deux types de soutien : l'implication en provenance de l’entourage familial, mais aussi la solidarité collective qui s'apparente à des pensions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. En effet, l’aide découlant des proches pourrait diminuer compte tenu du nombre insuffisant de personnel aidant par rapport au nombre croissant de seniors en perte d'autonomie. De plus, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement évoluer, en proportion des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère aide départementale versée aux personnes âgées de 60 ans minimum, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, via cette allocation, peuvent continuer à accomplir les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas allouée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à verser une partie variable définie à partir des ressources du foyer.

Autre allocation notable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus modestes (personnes en situation de dépendance comme famille proche, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de faciliter une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Une remarque cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères accordées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas forcément avec le nombre d’allocataires (à l’échelle nationale, près de 80 % des bénéficiaires obtenant l'Aide sociale à l’hébergement se voient obtenir aussi l’allocation personnalisée d’autonomie).

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un établissement spécialisé ? Cette fiche propose l’ensemble des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre entrée.
Retrouvez les informations pratiques relatives aux caractéristiques de l’établissement. Découvrez aussi les conditions spécifiques d’hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des informations à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins dispensés : psychologue, psychomotricien, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous informe sur tous les services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Activités, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les informations utiles concernant le quotidien de l’établissement.