Centre Hospitalier Saint Roch à BUZANCAIS | Indre

coordonnees

Centre Hospitalier Saint Roch à BUZANCAIS | Indre
1 rue Notre Dame
36500 BUZANCAIS
France
Voir le numéro
02 54 84 03 12

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
28
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans une vingtaine d'années, en France, le vieillissement de la population conduira à une hausse du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne des Français en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes devrait s'accentuer de 50% d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
La prise en charge des personnes en situation de dépendance dépend de deux éléments : l’aide venant des parents ou enfants, mais également la cohésion collective qui s'apparente à des solutions telles que l'APA par exemple.

L'association de ces deux types d'aides, s’apprête à connaître un bouleversement dans les années à venir. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance devrait sensiblement diminuer, allégeant par conséquent l'importance de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses liées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, amenées à être modifiées, et dépendront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante prestation départementale allouée aux personnes âgées de soixante ans et plus en situation de dépendance et dont la situation requiert une aide pour effectuer les actes essentiels de manière quotidienne. Cette aide n’est pas assujettie à conditions de revenus. Par contre, la partie restant à la charge de la personne est directement influencée par les revenus de son foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) d'avoir des ressources financières supplémentaires et donc de rendre plus aisée une entrée dans une structure adaptée pour seniors. Attention cependant, l'Aide sociale à l'hébergement peut entraîner un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes en situation de dépendance allocataires n’est toutefois pas identique au nombre de prestations attribuées. Par exemple, 80 % des personnes percevant l'Aide sociale à l’hébergement ont accès à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des renseignements disponibles pour vous permettre de préparer parfaitement votre entrée ou celle de l’un de vos proches au sein d’un EHPAD ou d'une maison de retraite.
Chaque établissement a des spécificités précises. Découvrez premièrement des informations utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits disponibles, surface des chambres, ainsi que le type de soin spécialisé proposé. Prenez également connaissance du personnel soignant présent dans la structure selon les soins apportés : médecins, infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
Chaque structure spécialisée assure quelques services et prestations aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à favoriser le lien social, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie apporte les réponses à toutes vos questions.