Centre Hospitalier de La Tour Blanche à ISSOUDUN | Indre

coordonnees

Centre Hospitalier de La Tour Blanche à ISSOUDUN | Indre
Avenue Jean Bonnefont
36105 ISSOUDUN
France
Voir le numéro
02 54 03 54 03

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
122
Lits hopital jour SSR : 
10

Plan d’accès et cadre

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon au rapport de l’INSEE, de l’évolution que pourrait bien connaître la France pendant les vingt prochaines années, si toutefois l'espérance de vie moyenne en état de dépendance reste stable. Une croissance significative du nombre de personnes en perte d'autonomie liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes en perte d'autonomie peuvent compter sur la mutualisation de deux dynamiques afin de permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, l’aide découlant de l’entourage familial est susceptible de diminuer en raison du nombre trop faible d'aidants vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, les frais incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie sont censées fortement changer, en proportion des modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation implique une assistance pour accomplir les actes essentiels quotidiennement. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de ressources. Par contre, la part demeurant à la charge de la personne est directement répercuté par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide financière permet à la personne concernée d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des montants alloués à une personne décédée).
Le département verse aux personnes en situation de dépendance des aides ménagères : le nombre de services attribués est cependant inégal à celui des bénéficiaires (l’allocation personnalisée d’autonomie est par exemple perçue par 80 % des bénéficiaires de l’ASH sur tout le territoire français).

Retrouvez sur cette fiche, l'ensemble des précisions disponibles pour vous aider dans la préparation de votre accueil ou celui d’un de vos proches dans un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée.
Voici donc les informations pratiques relatives aux spécificités de la structure. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées... Obtenez aussi des détails à propos des professionnels de santé en place, en fonction des soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque structure spécialisée assure plusieurs services et activités aux résidents. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à favoriser la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie répond à vos questions.