Centre Hospitalier de Vitré à VITRE | Ille-et-Vilaine

coordonnees

Centre Hospitalier de Vitré à VITRE | Ille-et-Vilaine
30 route de Rennes
35506 VITRE
France
Voir le numéro
02 99 74 14 14

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
53
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Listes des événements

Si on se base sur les prévisions de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en situation de dépendance est censé connaître une augmentation remarquable dans les années à venir, en raison particulièrement du vieillissement de la population en France. En supposant que la durée de vie moyenne en état de dépendance se fige, 1 200 000 personnes seront sujettes à une perte d'autonomie en 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Les aides apportées aux personnes en situation de dépendance proviennent de nos jours de leurs proches et de diverses solutions telles que l’allocation personnalisée d’autonomie. Elles jouissent à la fois de la présence d'un entourage familial et d’une aide collective.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Effectivement, l'assistance découlant des proches pourrait décliner compte tenu du nombre trop faible de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de seniors en situation de dépendance. De plus, les dépenses incombant à l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) devraient nettement changer, en proportion des conditions d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère pension locale destinée aux personnes âgées de 60 ans minimum, estimées en perte d’autonomie et qui, avec l'appui de cette aide, sont toujours capables de continuer à réaliser les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée selon des ressources de la personne âgée, il reste cependant à régler une partie variable définie à partir des ressources perçues du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont limitées. Cette aide financière donne la possibilité à la personne concernée d'entrer dans une structure spécialisée pour personnes âgées. Cependant, l’ASH est soumise à un recours sur succession (comprendre le recouvrement des sommes attribuées à une personne après son décès).
Dans le cadre des aides ménagères autorisées par le département, le budget alloué ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (sur le plan nationale, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition pour vous aider à anticiper de la meilleure manière votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant dans un EHPAD ou d'une maison de retraite médicalisée.
Chaque établissement dispose de caractéristique dédiées. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface des chambres, mais aussi le type de soin spécialisé pratiqué. Prenez ensuite connaissance du personnel évoluant dans la structure selon les soins proposés : infirmières, ergothérapeute, psychomotricien, psychologue.
En fonction de vos critères, Essentiel Autonomie vous donne accès à l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Loisirs, restauration, moyens d’accès à l’établissement, découvrez les informations pratiques concernant la vie de l’établissement.