Clinique Fontfroide à MONTPELLIER | Hérault

coordonnees

Clinique Fontfroide à MONTPELLIER | Hérault
1800 rue de Saint Priest
34097 MONTPELLIER
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
95
Lits hopital jour SSR : 
28

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

1 200 000 personnes âgées en situation de dépendance, soit une augmentation de 400 000 en 2040. Il s’agit, selon les études de l’INSEE, de l'augmentation que pourrait bien connaître la population française lors des vingt prochaines années, si toutefois la durée de vie moyenne en situation de dépendance se stabilise. Une augmentation perceptible du nombre de personnes en situation de dépendance liée au vieillissement de la population.
Actuellement, les personnes âgées en perte d'autonomie peuvent avoir confiance en l’association de deux dynamiques pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, l'assistance familiale, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, représentée par diverses pensions d'aide, comme l'APA.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Effectivement, le soutien découlant des proches est susceptible de diminuer compte tenu du nombre trop faible d'aidants par rapport au nombre conséquent de seniors dépendants. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'APA devraient fortement changer, selon les conditions d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la plus importante aide financière au niveau départemental reversée aux personnes sexagénaires et plus en situation de perte d’autonomie et dont la situation nécessite une assistance pour effectuer les actes essentiels de tous les jours. Cette assistance n’est pas soumise à modalités de ressources. Toujours est-il, la part restant à la charge du bénéficiaire est fortement influencée par les ressources de son foyer.

Les personnes âgées en perte d’autonomie et leurs proches peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus ne sont pas suffisants. Cette aide donne la possibilité au bénéficiaire d'entrer dans un établissement spécialisé pour personnes âgées. Toutefois, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est assujettie à un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne après son décès).
Parmi les aides ménagères allouées par le département, le nombre de personnes en situation de dépendance bénéficiaires n’est cependant pas le même que le nombre d'aides reversées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l'Aide sociale à l’hébergement bénéficient de l’APA, également.

En vue de mieux préparer et anticiper l'entrée de l’un de vos proches dans un établissement spécialisé, voici, sur cette fiche établissement, l'ensemble des informations essentielles, si elles sont disponibles.
Retrouvez les informations importantes relatives aux caractéristiques de l’établissement. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, superficie des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Nous vous apportons enfin des détails à propos des professionnels de santé en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, ergothérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Quels sont les services et activités proposés en matière de vie sociale et de loisirs dans les différentes structures ? Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions au sujet de la restauration proposée, les animations et activités, les loisirs proposés, les moyens de locomotion et la localisation de l’établissement.