Clinique du Mas de Rochet à CASTELNAU LE LEZ | Hérault

coordonnees

Clinique du Mas de Rochet à CASTELNAU LE LEZ | Hérault
563 chemin du Mas de Rochet
34172 CASTELNAU LE LEZ
France
Voir le numéro
04 67 33 10 33

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but non lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
60
Lits hopital jour SSR : 
0

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, en France, l'évolution démographique mènera à un accroissement du nombre de personnes âgées en situation de dépendance : même si la durée de vie moyenne de la population en situation de dépendance se stabilise, le nombre de personnes dépendantes est censé s'accélérer de 50% d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les personnes âgées dépendantes peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives afin d'assurer leur prise en charge. D’un côté, la solidarité familiale, et la présence des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, formalisée par plusieurs pensions d'aide, comme l'APA.

La combinaison de ces deux forces, est en passe de connaître un bouleversement dans les prochaines années. Côté famille, le nombre d’aidants par senior en situation de dépendance est voué à notablement décliner, réduisant par conséquent l’impact de la solidarité familiale. Côté aides, les dépenses associées à l'APA (allocation personnalisée d’autonomie) seront, elles aussi, vouées à changer, et relèveront essentiellement de ses modalités d’indexation.
L'APA (allocation personnalisée d’autonomie) est la principale aide au niveau départemental attribuée aux personnes âgées de 60 ans et plus en état de perte d’autonomie et dont la situation appelle à une assistance pour réaliser les actes essentiels de tous les jours. Cette aide n’est pas assujettie à modalités de revenus. Toujours est-il, la partie demeurant au dépens du bénéficiaire est fortement impactée par les entrées financières de son foyer.

Autre aide financière remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle permet aux foyers les plus limités financièrement (personnes en situation de dépendance comme proches, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement spécialisé pour seniors. Une remarque toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des sommes attribuées à une personne après son décès).
En ce qui concerne les aides ménagères autorisées par le département, le nombre de prestations versées ne coïncide pas systématiquement avec le nombre d’allocataires (en France, près de 80 % des allocataires percevant l’ASH touchent aussi l’APA).

Vous ou l’un de vos proches dépendant souhaitez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite médicalisée ? Cette fiche établissement propose l’ensemble des précisions nécessaires à la bonne préparation à votre inscription.
Sont donc énoncées ici les informations importantes liées aux spécificités de l’établissement. Sont également proposées les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence ou non d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des informations concernant les praticiens en place, selon les soins proposés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
En fonction de vos recherches, Essentiel Autonomie vous met à disposition l'ensemble des services proposés en matière d’activités et de vie sociale. Animations, alimentation, moyens d’accès pour se rendre à l'EHPAD ou la maison de retraite, découvrez les éléments pratiques concernant la vie de l’établissement.