Centre Bourgès à CASTELNAU LE LEZ | Hérault

coordonnees

Centre Bourgès à CASTELNAU LE LEZ | Hérault
150 avenue Clément Ader
34172 CASTELNAU LE LEZ
France
Voir le numéro
0826 88 88 85

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement privé à but lucratif

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
86
Lits hopital jour SSR : 
20

Plan d’accès et cadre

Dans un avenir proche, le vieillissement démographique en France se traduira par un accroissement du nombre de personnes âgées en perte d'autonomie : même si la durée de vie moyenne des Français justifiant une perte d'autonomie s'équilibre, le nombre de personnes dépendantes est censé augmenter de 50% d’ici deux décennies, passant de 800 000 à 1 200 000 de personnes, au vu des données de l’Insee.
Actuellement, les seniors dépendants peuvent avoir confiance en l'impulsion de deux forces actives pour permettre leur prise en charge. D’un côté, la solidarité de la famille, et l'investissement des proches et des personnes aidantes, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions d'aide, comme l'APA (l’allocation personnalisée d’autonomie).

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer dans le futur. Assurément, le soutien émanant des proches est susceptible de diminuer à cause du nombre trop restreint de personnel aidant vis-à-vis du nombre grandissant de personnes âgées en situation de dépendance. De plus, les dépenses incombant à l'allocation personnalisée d’autonomie pourraient fortement évoluer, en fonction des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la 1ère ressource départementale réservée aux seniors d'au moins 60 ans, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, grâce à cette aide, peuvent continuer à réaliser les tâches quotidiennes. Si l’APA n’est pas allouée selon des ressources de la personne âgée, il reste encore à acquitter une partie variable qui dépend des revenus du foyer.

Autre aide remarquable : l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Elle donne la possibilité aux foyers les plus limités financièrement (personnes en perte d’autonomie comme famille proche, obligés alimentaires) de financer et donc de rendre plus aisée une entrée dans un établissement pour personnes âgées. Attention toutefois, l’ASH peut faire l'objet d'un recours sur succession (comprendre le remboursement des montants attribués à une personne décédée).
Parmi les aides ménagères reversées par le département, le nombre de personnes dépendantes allocataires n’est toutefois pas identique au nombre d'aides débloquées. Par exemple, 80 % des personnes touchant l’ASH ont recours à l’allocation personnalisée d’autonomie, également.

Retrouvez sur cette fiche l'ensemble des informations à votre disposition pour vous permettre d'anticiper de la meilleure manière votre entrée ou celle de l’un de vos proches dépendant au sein d’un établissement spécialisé.
Chaque établissement dispose de caractéristiques propres. Retrouvez tout d’abord des renseignements utiles sur le type d’hébergement : chambres simples et-ou doubles, nombre de lits, surface de l’espace nuit, mais aussi le type de soin spécialisé proposé. Prenez aussi connaissance du personnel présent dans la structure selon les soins dispensés : médecins, aides-soignant(e)s, infirmières, ergothérapeute, psychologue.
Chaque établissement spécialisé propose plusieurs services et prestations aux locataires. Alimentation, animations, activités et loisirs destinés à maintenir la vie sociale, moyens de transport... Essentiel Autonomie apporte les réponses à vos questions.