Centre Hospitalier de Lodève à LODEVE | Hérault

coordonnees

Centre Hospitalier de Lodève à LODEVE | Hérault
13 boulevard Pasteur
34702 LODEVE
France

Fiche d'information

Caractéristiques

Statut juridique

Etablissement public

Spécificité de la structure

Lits SSR : 
18
Lits hopital jour SSR

Plan d’accès et cadre

Découvrez également

Découvrez également

Si on se base sur les études de l’INSEE, le nombre de personnes âgées en perte d'autonomie est censé croître dans les deux prochaines décennies, du fait principalement du vieillissement de la population en France. Même si la durée de vie moyenne en en état de perte d'autonomie se fige, 1 200 000 personnes seront dépendantes en 2040, alors qu’elles sont 800 000 actuellement.
Actuellement, les seniors en situation de dépendance peuvent se reposer sur l’association de deux forces actives pour renforcer leur prise en charge. D’un côté, le soutien de la famille, et l'investissement des proches et des aidants, de l’autre, la solidarité collective, caractérisée par diverses pensions de soutien, comme l’allocation personnalisée d’autonomie.

La solidarité familiale et la solidarité collective sont vouées à changer à l'avenir. Assurément, le soutien émanant de l’entourage familial pourrait décliner à cause du nombre trop restreint de personnel aidant par rapport au nombre conséquent de personnes âgées dépendantes. Par ailleurs, les dépenses incombant à l'APA devraient foncièrement croître, en proportion des modalités d’indexation.
L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) constitue la principale pension locale versée aux personnes âgées d'au moins 60 ans, diagnostiquées en perte d’autonomie et qui, via cette aide, peuvent continuer à accomplir les actes quotidiens. Si l’APA n’est pas allouée en fonction des ressources de la personne âgée, il reste tout de même à payer une partie variable définie à partir des revenus du foyer.

Les personnes âgées en situation de dépendance et leur famille proche peuvent aussi profiter de l’aide sociale à l’hébergement (ASH) si leurs revenus sont trop limitées. Cette aide permet à la personne concernée d’accéder à un établissement spécialisé pour personnes âgées. Néanmoins, l’aide sociale à l’hébergement (ASH) est soumise à un recours sur succession.
Dernière prestation : les aides ménagères versées par le Conseil départemental. Le nombre de prestations qui sont allouées ne correspond pas exactement au nombre d'allocataires : par exemple, près de 80 % des bénéficiaires de l’ASH en France sont aussi bénéficiaires de l’allocation personnalisée d’autonomie.

Vous ou l’un de vos proches allez intégrer un EHPAD ou une maison de retraite ? Cette fiche propose l’ensemble des renseignements que vous recherchez pour bien préparer votre inscription.
Retrouvez les informations importantes relatives aux spécificités de l’établissement. Découvrez également les conditions relatives à l'hébergement : nombre de chambres simples et/ou doubles, nombre de lits, taille des chambres, présence d’unités de soins spécialisées, etc. Obtenez aussi des précisions à propos des praticiens en place, selon les soins dispensés : psychologue, médecins, kinésithérapeute, aide(s)-soignant(es), infirmier(es)...
Chaque établissement spécialisé assure plusieurs services et prestations aux résidents. Restauration, animations, activités et loisirs destinés à entretenir la vie sociale, moyens d'accès à l'établissement... Essentiel Autonomie répond à toutes vos questions.